Côté méthanisation/production de biomasse

19 avril : 1ère date de semis de l’essai CIVE à Bouvron.
L’objectif de cet essai est de comparer le comportement agronomique, la productivité et le pouvoir méthanogène de différentes espèces (maïs grain et ensilage, sorghos biomasses et ensilages, associations diverses…) à 2 dates et avec des précocités variétales différentes. La deuxième date de semis sera réalisée début juin. L’idée étant d’identifier les espèces les plus intéressantes à implanter après une récolte de seigle en situation de sol profond.

DJI_0374-web

Dans le cadre de production de biomasse à destination de la méthanisation, le sorgho apparaissant comme une culture intéressante, un essai désherbage sorgho a été implanté dans un double objectif :

  1. Comparaison de programmes et de stratégies herbicides
  2. Mesurer la sélectivité de différents programmes de pré-levée. Peu de solutions efficaces sur panics, sétaires et digitaires sont sélectives et efficaces en pré-levée. A ce jour un nouveau traitement de semence comportant un phyto-protecteur permettrait de garantir la sélectivité de certains herbicides. Nous avons donc appliqué des programmes de pré-levée sur semence avec et sans phyto-protecteur.

Semis de Silphie pour pouvoir comparer la productivité, le pouvoir méthanogène et son implantation à des cultures traditionnelles comme le maïs

IMG_0874-web

• Côté progrès génétique et itinéraires techniques

Semis d’essais variétés maïs.
L’objectif de ces essais est de pouvoir comparer le potentiel, le comportement agronomique dans différents types de sol, et le pouvoir méthanogène de 97 variétés fourrages et 50 variétés grains à

1/ Toul séries G1 et G2 en sol argilo – limoneux profond  

DJI_0411-web

                 
2/ Bathelémont séries G0 et G1 en sol argileux profond
3/ Harol séries S0 et S1 en sol limono-sableux profond
4/ Noviant séries S1 et S2 en sol argilo-calcaire superficiel
5/ Ollainville séries S2 et S3 en sol argilo-limoneux profond
6/ Bouvron séries ultra-précoces S00 et G00 (semis prévu début juin)

Par ailleurs, dans le même esprit, le tournesol occupant de plus en plus de place dans les rotations, cette année deux essais variétaux et un essai herbicide ont été implantés.

1/ Essai variété à Noviant aux Prés en sol argilo-calcaire moyennement profond
2/ Essai variété à Port sur Seille en limon profond

IMG_0748-web

3/ Essai stratégies herbicides et adaptation des programmes construits avec la nouvelle solution à base d’arylex de chez Corteva en cours d’homologation.

• Côté gestion du stress et des maladies foliaires

Egalement deux essais comparaison de produits de biocontrôles pour la gestion des stress biotiques et abiotiques à Martincourt

DJI_0376-web

en sol argilo-calcaire superficiel et à Haplemont en sol arigo-limoneux profond

DJI_0419-web

Dans ce dernier essai également un essai comparaison de stratégies fongicides septoriose piloté par l’outil d’aide à la décision Avizio et un essai comparaison de T2. Toutes les modalités sont testées sur variété peu sensible (Chevignon) et sur variété sensible septo (Rubisko). Par ailleurs dans l’essai biocontrôle de Martincourt des apports de Mn et d’Amylis ont été réalisés pour mesurer l’efficience de l’azote en sol à pH élevé où l’absorption du manganèse est réduite.

• Côté agriculture de conservation,

2 essais régulation de couverts permanents dans du blé

1/ à Martincourt avec 3 niveaux de régulation croisés avec 3 herbicides différents sur un couvert permanent de luzerne

IMG_0862-web


2/ à Minorville avec le même protocole sur trèfle blanc

IMG_0871-web
DJI_0361-web

Un essai maïs grain avec un double objectif :

  1. mesurer l’effet d’un décompactage et de différents couverts (ayants été implantés l’été dernier) sur le rendement du maïs
  2. identifier l’effet d’activateurs de la vie du sol sur le comportement agronomique et le rendement du maïs

• Côté stockage de carbone, semis d’un essai maïs à Bouvron avec l’application de produits ayant pour objectif de modifier l’équilibre bactéries/champignons pour valider des démarches de stockage de carbone dans les sols agricoles croisé avec un apport de digestat. Cet essai sera conduit en pluri-annuel avec l’étude de différents indicateurs en partenariat avec des experts d’Auréa dans une approche agro-écosol. 

DJI_0412-web
IMG_0573-web

Et pour suivre tous les essais de la plateforme DAMIER VERT, c’est par ICI (accessible avec votre loggin Adhérent depuis l’extranet de la CAL)