Madame, Monsieur, Cher(e) Adhérent(e),

Après 7 semaines de mesures strictes visant à limiter la propagation de la pandémie, le gouvernement a pris la  décision d’organiser un dé-confinement progressif. Dès le 11 mai les entreprises déploient les dispositifs permettant la reprise de leur activité tout en assurant la sécurité de leurs salariés et de leurs clients.

Le déballage médiatique qui entoure ce dé-confinement ne doit pas nous faire oublier que dès le 17 Mars 2020 notre profession a été déclarée prioritaire. Agriculteurs, fournisseurs, clients, transformateurs et distributeurs constituent une chaîne alimentaire indispensable au fonctionnement du pays. Ensemble nous avons assuré ce rôle et pouvons se féliciter d’avoir, durant cette période trouble et pleines d’incertitudes, tenu nos objectifs :

  • Protéger nos personnels et ne pas participer à la propagation de la pandémie
  • Assurer le meilleur service à nos adhérents, et ce, dans la durée

 Cela a été possible grâce à la participation de tous, collaborateurs et adhérents de la Coopérative Agricole Lorraine et je vous en remercie.

Pour autant ce dé-confinement n’est pas synonyme d’un retour à la normale. Le virus circule toujours et le gouvernement s’est doté d’indicateurs de suivi de l’épidémie. De nouvelles mesures pourraient être rapidement mise en place en cas de détection de nouveaux foyers.

C’est pour cela qu’à l’aube de la moisson nos objectifs restent inchangés :

  • Protéger nos personnels et ne pas participer à la propagation de la pandémie
  • Assurer le meilleur service à nos adhérents, et ce, dans la durée

Nos organisations se sont adaptées au fil des semaines. Après avoir traité les urgences, nous sommes maintenant en mesure, bien-sûr sous certaines conditions, d’assurer la quasi-totalité de nos missions.

Nous vous invitons à poursuivre la consultation régulière de notre site internet vous informant des derniers aménagements.

Madame, Monsieur, Cher(e) Adhérent(e) au cœur de cette crise nous avons pu constater dans de nombreux domaines, de véritables élans de solidarité. Dans l’adversité, nous avons pu apprécier les valeurs du collectif et de la coopération. Ces valeurs, portées par notre mouvement agricole, permettent de mieux aborder les évolutions, les bouleversements, les aléas, voire les épreuves.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Jean-Paul MARCHAL,
Président.