Dans le cadre de la démarche DESIR (déjà évoquée ici), les agriculteurs avertis du groupe de travail CULTUR’Gaz accompagnés de leur ARC et du service Agronomique de la Coopérative Agricole Lorraine se sont réunis mardi 28 février 2017 au GAEC du Grand Parc à BOUVRON (54200). L’objectif de CULTUR’Gaz consiste à développer l’expérimentation de la production de biomasse (CIVE) et la valorisation des digestats.

Le GAEC du Grand Parc étant engagé dans la production de biogaz depuis plusieurs années, a fait part de son expérience en la matière et de son projet d’agrandissement. La matinée a été consacrée à la visite de l’unité de méthanisation. L’après-midi était tournée davantage sur la technique et le partage des premiers résultats d’expérimentations.

L’intervention de Stéphane PACAUD, chargé de mission à l’ENSAIA a permis de prendre connaissances de l’avancée des recherches actuellement menées par l’ENSAIA, qui possède un méthaniseur. Beaucoup d’informations sur le système de méthanisation, la récupération du biogaz et la complexité de la technique biologique (stœchiométrie) ont été expliquées. L’importance des rations et du choix variétal de maïs ont été également longuement traités. De multiples stratégies existent au niveau des productions de maïs. Une réflexion d’implantation doit être bien menée en amont en fonction du résultat souhaité.

P1000488

Le service agronomique et le service machinisme de la Coopérative Agricole Lorraine joue un rôle essentiel dans l’accompagnement des agriculteurs en matière de conseils à travers les essais menés sur la plateforme DAMIER VERT.

La méthanisation a le vent en poupe, la presse et les médias annoncent des réussites mais un projet demande d’être étudié sérieusement et nécessite de se poser les bonnes questions avant de se lancer et ainsi éviter des désillusions. Il est primordial de définir un plan d’alimentation, un plan d’épandage, une étude prévisionnelle précise avec un banquier ou un centre de gestion.

L’objectif de la Coopérative Agricole Lorraine est d’apporter l’accompagnement et les compétences nécessaires à l’ensemble de ses adhérents. Dans un domaine aussi innovant et complexe que la méthanisation il est important, en complément de nos connaissances agronomiques, de maitriser l’ensemble du process. C’est pourquoi la CAL a souhaité se rapprocher d’un prestataire spécialisé, par le biais d’un expert, Francis MACHEFER, afin d’optimiser les projets d’installation et de vérifier leur rentabilité, compte tenu des enjeux financiers.

Découvrez le projet de notre adhérent le Gaec de Raon Basse en cliquant ici