Depuis l’automne dernier, en plus des satellites, les drones nous procurent une nouvelle source d’informations pour apprécier l’état des cultures.

Nous avons organisé une démonstration le 26 février pour illustrer les possibilités d’une agriculture de précision mise en œuvre dans le but d’optimiser la fertilisation azotée du colza.

La présence d’AIRINOV nous a permis de décortiquer la chaine d’acquisition et de traitement des images. Grâce à l’automoteur JOHN DEERE mis à notre disposition par Olivier STEMART dans sa parcelle à MONTAUVILLE, les experts du service machinisme de la CAL ont mis en scène les possibilités de modulation des doses apportées en solution azotée. La nouvelle buse d’épandage (TEEJET SJ3-VR) montée sur la rampe nous ouvre de nouvelles possibilités de variation du débit beaucoup plus larges (de 40 à 120 unités à 12 Km/h). Merci à tous les participants !